1. Accueil
  2. >>
  3. Les filles de Berthe – Confrérie

Les filles de Berthe - Confrérie

Les origines...

Les filles de Berthe

Les Filles de Berthe au Long Pied, confrérie (1) soeur des Compagnons de Charlemagne (2), a été pensée puis préparée entre la Sint Tchåle (janvier) et les festivités de septembre 2005.

En effet, c’est lors de la fête de la Charlemagn’rie en septembre 2005 qu’André NAMOTTE, président des Compagnons de Charlemagne a parrainé une première « Fille de Berthe ».

Bertrade de Laon, plus connue sous le nom de Berthe au Long Pied, est la fille du Comte Haribert II de Laon et de Gisèle d’Aquitaine. Haribert II suivait Pépin le Bref dans ses déploiements guerriers. De ce fait, il s’installa avec sa famille à la Préalle non loin du château de Pépin le Bref, au moulin du Rida. C’est là que Berthe rencontra le très jeune Pépin le Bref qui était venu se reposer au château entre deux batailles. Quelque temps après naquit Charles le Grand dit « Charlemagne ». Bien plus tard, Pépin épousa Berthe et de cette union naquit un fils Carloman et selon certaines sources, plusieurs filles: Gisèle, Gertrude, Adélaïde, Rothaïde…
Si Charles le Grand fut célèbre, les filles furent moins bien connues… C’est pourquoi la « Confrérie des Filles de Berthe » a été créée, pour les mettre à l’honneur.

La confrérie ne cesse de s’agrandir chaque année par l’intronisation de nouvelles consœurs, au mois de mai (mois anniversaire de Berthe).

 

Les filles de Berthe

Les origines...

Les Filles de Berthe au Long Pied, confrérie (1) soeur des Compagnons de Charlemagne (2), a été pensée puis préparée entre la Sint Tchåle (janvier) et les festivités de septembre 2005.

En effet, c’est lors de la fête de la Charlemagn’rie en septembre 2005 qu’André NAMOTTE, président des Compagnons de Charlemagne a parrainé une première « Fille de Berthe ».

Bertrade de Laon, plus connue sous le nom de Berthe au Long Pied, est la fille du Comte Haribert II de Laon et de Gisèle d’Aquitaine. Haribert II suivait Pépin le Bref dans ses déploiements guerriers. De ce fait, il s’installa avec sa famille à la Préalle non loin du château de Pépin le Bref, au moulin du Rida. C’est là que Berthe rencontra le très jeune Pépin le Bref qui était venu se reposer au château entre deux batailles. Quelque temps après naquit Charles le Grand dit « Charlemagne ». Bien plus tard, Pépin épousa Berthe et de cette union naquit un fils Carloman et selon certaines sources, plusieurs filles: Gisèle, Gertrude, Adélaïde, Rothaïde…
Si Charles le Grand fut célèbre, les filles furent moins bien connues… C’est pourquoi la « Confrérie des Filles de Berthe » a été créée, pour les mettre à l’honneur.

La confrérie ne cesse de s’agrandir chaque année par l’intronisation de nouvelles consœurs, au mois de mai (mois anniversaire de Berthe).

 

Comment rejoindre la Confrérie ?

Pour faire partie de ce groupe, il suffit d’être une femme de 18 à 98 ans, porter le costume et l’emblème lors de manifestations culturelles.

Lors de festivités publiques, culturelles, ou sociales, cette confrérie confectionne des crêpes spéciales, fait goûter son alcool aux cerises et même sa praline : la Bertine !

L'actualité de la Confrérie

Aucune publication pour le moment.

Les filles de Berthe

Plus d'infos...

Par formulaire de contact : cliquez ici
Par email : romydheur@hotmail.com
Par téléphone : 04/248 22 64 ou 0476/645 091 (Myriam DHEUR)

Laisser un commentaire